Tourail

Cercle ferroviaire de Wallonie Picarde

Bonne année 2018




Bâches


Bâches pour wagons


Qui ne possède de wagons plats et voudrai les charger de fret ?
Le problème que l’on rencontre souvent est le poids du chargement.
Voici une solution assez simple et différente.
Couvrir vos wagons d’une bâche.


Matériel nécessaire :


Quelques chutes de polystirène, de la colle à bois, de la peinture acrylique, un pinceau, une paire de ciseaux, une feuille de papier, un élastique faisant le tour du wagon, une vitre et des mouchoirs en papier.


Méthode de travail :

Dans le polystirène vous allez confectionner votre chargement, découpez vos caisses par exemple 2x2, 1,5x 3,…au choix et suivant la dimension de votre wagon.
Mesurez la caisse du wagon (extérieure pour le recouvrement) et coupez un bloc de polystirène aux mêmes dimensions. (faux wagon)
Placez-y votre chargement, ( vous pouvez le maintenir en place avec des épingles), mesurez la longueur totale, faites de même pour la largeur.
A ces mesures rajoutez 2 à 3 cm et tracez un rectangle correspondant sur votre feuille de papier.
Placez votre papier sous la vitre, par transparence vous avez votre gabarit de travail.
Coupez votre mouchoir en papier suivant ces dimensions en prenant soin de bien séparer les différentes couches.
Dans un pot, préparez votre mélange colle à bois et eau . ( généralement 50/50) . Colorez dans la masse selon la teinte désirée, vert, brun, rouge, …
Il faut savoir que le résultat final sera plus clair. Ensuite ajoutez quelques gouttes de produit vaisselle, bien mélanger et laisser reposer un peu. Il ne faut pas un grand volume de colle.


Maintenant au travail :


Une couche de colle sur la vitre (dans le gabarit), une feuille de mouchoir, une couche de colle, une feuille de mouchoir, et ainsi de suite pendant 5 à 6 couches (* stratification), voire plus suivant l’épaisseur désirée. Bien tapoter avec le pinceau entre chaque couche pour éviter les bulles d’air. La surface doit être homogène !
Quand vous estimez l’épaisseur correcte, retournez avec précaution l’ensemble sur votre faux wagon, ensuite avec votre pinceau formez les plis, ceinturez le tout avec un élastique et laissez sécher.
Quand tout est sec (24 h généralement) démoulez l’ensemble et ajustez les bords, avec vos ciseaux, aux dimensions des ridelles du wagon. En mouillant légèrement le bord et en replaçant l’élastique vous avez un raccord presque parfait avec le wagon.
Vous pouvez imiter les cordages avec du fil à coudre et y coller diverses étiquettes.


Maintenant à vous de jouer !


Si ça rate la première fois, vous n’aurez perdu que deux mouchoirs en papier et un peu de colle.
Par sécurité vous pouvez enduire de vaseline le bord du wagon et le faux wagon pour un démoulage plus facile. La bâche reste amovible.
Avec un peu d’imagination, vous pouvez utiliser cette technique à d’autres fins.


atelier baches exemple
Bon travail

André Vilain